Francia 2020
Métamorphoses Luca Giacomoni Simona Ghizzoni
Photos © Simona Ghizzoni

« Celui qui a fait naufrage tremble devant les flots tranquilles. » Ovide

Panoramica

En 2018, une amie m’a invité à proposer un atelier de théâtre à la Maison des Femmes de Saint-Denis, centre d’accueil pour femmes en situation de vulnérabilité ou victimes de violence. Afin de me familiariser au lieu, j’ai assisté à des groupes de parole : le premier portait sur l’excision. Sujet délicat, délicat et violent, si violent que l’on préfère l’imaginer loin de nous. Ce jour-là, j’écoutai des femmes de chair et d’os évoquer cette mutilation, vécue par elles-mêmes et tant d’autres qu’elles avaient connues.

Dans le groupe, on évoqua des serpents mis au monde sous les traits d’enfants ; des femmes transformées en chèvres, punies pour leur désobéissance. Dans le cercle, tout le monde acquiesçait. Il ne s’agissait pas de contes, d’allégories – il s’agissait de la réalité. Ces femmes avaient pour la plupart évolué dans un monde où la magie existe. Où la mutation est un devenir rationnel, nécessaire, parfois. Cette séance a rappelé à ma mémoire Ovide et ses Métamorphoses : l’invisible en embuscade, la transformation comme horizon possible. En filigrane, l’asservissement du féminin.

Crediti

Mise en scène / Luca Giacomoni
D’après Les Métamorphoses d’Ovide
Traduction et dramaturgie / Sarah Di Bella
Avec / Diariatou Basse, Léna Dangreaux, Laëtitia Eïdo, Clémence Josseau, Hadassah Njengue, Sylvie Togba
Chant / Eugenie De Mey, Claire Trouilloud
Assistanat à la mise en scène / Giuseppina Comito
Collaboration artistique / Nadine Naous
Lumières / Bartolo Filippone

Production Why Theatre / En partenariat avec la Maison des Femmes de Saint-Denis / Avec le soutien de la Ville de Paris, de la Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique, de la Fondation Humanités, Digital et Numérique, de la Fondation L’Accompagnatrice, de la Fondation Les Ailes et de la Fondation Berger-Levrault, de l’Adami et de la Spedidam / Avec le soutien du dispositif d’insertion de l’École du Théâtre National de Bretagne / Résidences de création au Studio Théâtre (Stains), à Gare au Théâtre (Vitry) et au Théâtre de la Tempête (Paris)

Durée : 1h

Video
Foto
Stampa
Défilement vers le haut