Armenia 2025

KARAMAZOV

Laurent Van der Stockt
Photos Laurent Van der Stockt

« Que deviendra l’être humain, sans Dieu ? Tout est permis, par conséquent tout est licite ? » Fiodor Dostoïevski

Panoramica

La plus célèbre provocation du XXe siècle – Gott ist tot, Dieu est mort – est devenue un constat sans appel : l’être humain a perdu son horizon. Notre ciel est désert, et Dostoïevski a su décrire comme personne ce processus d’assèchement intérieur. La difficulté, voire l’impossibilité de croire au “bien” est le cancer diagnostiqué à tous les niveaux de l’extraordinaire architecture des Frères Karamazov. Un diagnostic qui résonne tristement avec les maux de notre époque.

L’urgence climatique, l’effondrement des écosystèmes, l’épuisement progressif des ressources énergétiques – ainsi que l’éclatement d’une épidémie capable de paralyser nos sociétés : tout témoigne d’un manque d’axe, d’un égarement. Ne serait-il pas temps de retrouver cette autre intelligence – plus fine, propre à la plante, au mollusque et à l’animal – qui sous-tend le vivant dans toutes ses formes ? Dans cette quête, le rite laïc que nous avons appelé « théâtre » a encore un rôle à jouer ?

Crediti

Mise en scène / Luca Giacomoni
D’après Les Frères Karamazov de Fédor Dostoïevski
Traduction / André Markowicz
Dramaturgie / Sarah Di Bella
Avec / Distribution en cours
Assistanat à la mise en scène / Violaine Bougy
Costumes / Cécile Laborda
Lumières / Bartolo Filippone

Production Why Theatre / en cours

Défilement vers le haut